Prédiction et Machine Learning avec R


Le « Machine Learning », ce terme que l’on entend partout, tout le monde en parle, tout le monde le veut, ça a l’air d’en faire rêver plus d’un ! Mais qu’est-ce que c’est au juste ? Pourquoi tant d’engouement ces dernières années pour cet « Apprentissage Automatique » ? Et puis, à quoi ça sert au juste ? En ai-je besoin pour mon entreprise ? Tant de questions autour d’un concept.
Qu’est-ce que le Machine Learning ?
Le Machine Learning (ML) est une branche de l’Intelligence Artificielle, pas celle où on imagine des robots diriger le monde, mais plutôt celle où une technologie permet aux machines (les ordinateurs) d’apprendre des données passées pour prédire l’avenir. Pas mal n’est-ce pas ?!
Et quel en est le principe ? Le principe derrière est tout simple et existe depuis 1886 créé par François Galton : Entraîner un modèle statistique (avec tout un tas de paramètres et de critères dont vous ne voulez pas forcément entendre parler si vous n’êtes pas data scientist) sur des données : ce qu’on appelle « l’apprentissage » et l’appliquer sur des nouvelles données : ce qu’on appelle « la prédiction ».
Mais puisque le concept existe depuis aussi longtemps, pourquoi cet effet de mode ces dernières années seulement ? Eh bien, trois révolutions se sont opérées en même temps et ont permis l’avènement du Machine Learning tel qu’on le connaît aujourd’hui :

  1. La puissance de calcul des nouveaux processeurs : Avec la miniaturisation et l’effet d’échelle de la production industrielle, la puissance de calcul disponible à prix constant n’a cessé de s’accroitre depuis l’avènement de l’informatique à un rythme exponentiel : x10 tous les 5,5 ans (Nordhaus). Les machines sont capables d’apprendre plus vite et pour beaucoup moins cher.
  2. L’émergence de grosses bases de données : Merci la digitalisation et toutes les données produites par les systèmes d’information. Il faut savoir que plus un modèle prédictif reçoit de données explicatives, plus il apprend et donc meilleures seront les prédictions. L’information numérisée est donc l’aliment de base d’un système de Machine Learning : leur volume n’a cessé de croitre (environ 43 trillons de gigabytes en 2020 selon IBM), et le coût de leur stockage est faible (~18€/To/mois)
  3. Le partage des connaissances : Il y a quelques décennies, seuls les grands de ce monde maîtrisaient les systèmes et les outils de traitement du Machine Learning : IBM, Intel et Oracle pour ne citer qu’eux. Aujourd’hui, les technologies sont disponibles gratuitement et pour tous grâce à l’Open source et les leaders du secteur partagent leur effort de R&D en open source. (Tensorflow partagé par Google en 2015, Prophet par Facebook en 2018 par exemple).
    Qu’est-ce que les prédictions peuvent apporter à mon business ?
    Quand on parle de prédictions, il s’agit d’estimer à un horizon donné, la probabilité d’un événement ou le niveau d’un indicateur en étudiant des données passées. C’est pour cela que le Machine Learning est applicable à tous les domaines : Prédictions de vente, de demande, d’affluence, de trafic, mais aussi de fraude, de publicité ciblée… et bien d’autres. Quel que soit le métier, tant qu’on a des données s’y rapportant, on peut faire du Machine Learning et prédire l’avenir ou plutôt
    estimer l’avenir avec un niveau de précision que l’on connait, qui peut être assez fin si on a beaucoup de données explicatives et si le processus est prévisible ou régulier. Ces prédictions permettent entre autres d’optimiser la gestion de l’entreprise entreprise, en prenant des décisions appuyées sur de meilleures anticipations.
    Quels outils choisir ?
    Du fait du développement récent de cette discipline et du foisonnement open source, de nombreux outils existent et prolifèrent : R, Python, H2O, DataIku, SAS, Matlab, Stata, SPSS, Java, Keras, Tensorflow… Et il est parfois difficile d’y voir clair.
    Ces outils ne sont pas comparables : chaque outil a ses applications. Concernant les prévisions dans une approche open source, gratuite (Licence GPL) et ouverte, 2 langages adaptés aux analyses statistiques et au Machine Learning se sont imposés : Python et R.
    Python est un langage de programmation plus généraliste, qui pourra être utilisé également pour d’autres tâche de programmation informatique. De fait, il est plutôt dédié à des utilisateurs disposant d’une orientation de programmeur. L’essor de Python est récent (2016) et il dispose de moins de bibliothèques d’algorithmes que R, mais il a su s’imposer en 3 ans comme un outil incontournable.
    R est un outil dédié initialement aux statisticiens qui existe depuis 1993 et dont le développement a été fortement accéléré dès les années 2000. Il dispose de la plus grande richesse fonctionnelle, est plus simple à utiliser pour un acteur statisticien ou métier mais son positionnement le rend plus complexe à industrialiser.
    Pourquoi choisir R ?
    Tout d’abord, nous considérons que l’aspect open source d’un outil de Machine Learning est un prérequis important car il prémunit contre les limitations des outils « propriétaires », dont le modèle de licence est souvent basé sur le volume de données ou la capacité du processeur, ce qui est un facteur extrêmement préjudiciable pour une activité qui a besoin d’une très grande puissance … mais très rarement. Ce qui guide naturellement vers l’utilisation de R ou Pyhon.
    Le choix entre R ou Python est un arbitrage lié à la richesse fonctionnelle (R disposant de plus d’algorithmes notamment sur les aspects de série temporelle), au caractère innovant (Python est actuellement plus actif en termes de développement) et au profil des utilisateurs (R convient mieux aux acteurs métier, là ou python correspond mieux aux attentes des développeurs informatiques).
    Se former avec Datasulting à La Mêlée ?

    Si vous souhaitez en savoir plus sur le Machine Learning avec R, Datasulting propose des formations régulières sur le sujet « Apprendre le Machine Learning avec R), soit en groupe, soit en entreprise par l’organisme de formation de La Mêlée. Retrouvez les formations ici ou téléchargez notre catalogue
Vous êtes ici : Accueil > Le Blog de La Mêlée > Prédiction et Machine Learning avec R

Dernières actualités

#

6 bonnes raisons d’ouvrir un compte professionnel dans une néobanque

17 juin 2020

La digitalisation des services bancaires est déjà bien entamée. À l’heure où les banques traditionnelles et les banques en ligne vous proposent des applications de plus en plus sophistiquées, un nouvel acteur apparaît dans le monde bancaire : les néobanques.  Le défi qu’elles prétendent relever ? Disrupter, bousculer le marché et les méthodes installées avec la promesse

#

3 points clés pour réussir son entrée dans la dématérialisation

19 mai 2020

Le passage à la dématérialisation en entreprise n’est pas si simple et demande une bonne organisation. Selon une étude mondiale réalisée par IDC, les problèmes de gestion des documents représentent une perte de 21 % de la productivité organisationnelle. Toutes les entreprises y sont confrontées au quotidien. Rappel des enjeux d’un projet de Dématérialisation Augmenter la visibilité

#

La Mêlée et Occitanie Data sont désormais partenaires !

18 mai 2020

Le 21 avril dernier, le « 5 à 7 by La Mêlée : La donnée publique ou privée : comment la valoriser ? » a réuni près d’une quarantaine de participants. Cela a également été l’occasion pour Occitanie Data et La Mêlée de signer en live une convention de partenariat ! La data est une sujet désormais

#

Interview avec la commission etourisme, qui vient de lancer le podcast « le tourisme part en live »

18 mai 2020

Créée en 2015, relancée l’année dernière avec de nombreux événements à la clé, la commission e-tourisme de la Mêlée lance « le tourisme part en live » ! Dans cette série de podcasts, nous interrogeons des professionnels du tourisme et du e-tourisme qui partagent leur point de vue et leur expérience sur l’actualité. A qui s’adresse le podcast

#

Parler et informer chacun.e du coronavirus

18 mars 2020

La commission Handicap et Numérique de La Mêlée commence à référencer les outils et solutions pour mieux expliquer le coronavirus aux personnes en situation de handicap, faciliter leur accès à l’information, maintenir le contact avec les familles, communiquer ou travailler. Au regard des récents événements, la Commission Handicap & Numérique a identifier des solutions pour :  Parler

#En Avant

En Avant ! Épisode #8 – Dominique Pon : « En France, la e-santé ça avance ! »

31 Juillet 2020

Notre système de santé connait depuis quelques années une mutation qui s’est concrétisée avec la présentation d’une politique de transformation traduit par : Accélérer le virage numérique. Portée par le ministère des Solidarités et de la Santé, et forte d’une convergence singulière de l’ensemble des acteurs de l’écosystème de la e-santé, une stratégie nationale du numérique en santé

L’article En Avant ! Épisode #8 – Dominique Pon : « En France, la e-santé ça avance ! » est apparu en premier sur Mid E-News.

#Stratégies

M Capital accompagne la start-up Pangée et sa plateforme de leasing

31 Juillet 2020

Une plateforme de location longue durée clé en main Facilitant l’entrée dans l’ère de l’économie d’usage, la démocratisation du leasing permet de mieux répondre aux nouvelles attentes des consommateurs plus attentifs à leur impact sur l’environnement, à l’origine, à la qualité, à la fabrication et à la seconde vie des produits. C’est en partant de

L’article M Capital accompagne la start-up Pangée et sa plateforme de leasing est apparu en premier sur Mid E-News.

#Inclusion Numérique

Participez à la diffusion de 20 000 Pass Numériques en Occitanie !

30 Juillet 2020

AG2R LA MONDIALE s’engage pour l’inclusion numérique des seniors, des aidants familiaux et des demandeurs d’emploi de longue durée. Au titre de son action sociale retraite (régime Agirc-Arrco), ALM conçoit, met en œuvre et finance des solutions pour les plus fragiles. En matière d’inclusion numérique, nous souhaitons faciliter la montée en compétences de publics en

L’article Participez à la diffusion de 20 000 Pass Numériques en Occitanie ! est apparu en premier sur Mid E-News.

#La Tech

Pictarine double ses effectifs en France pour soutenir son expansion européenne

27 Juillet 2020

Fondée en 2012 aux États-Unis et développée en France, à Labège, la start-up Pictarine, spécialisée dans la conception et le développement d’applications dans l’univers de la photo, cherche à recruter 15 nouveaux talents pour rejoindre d’ici un an ses équipes basées au siège social de la société, en agglomération toulousaine. Simplicité et rapidité Forte d’un

L’article Pictarine double ses effectifs en France pour soutenir son expansion européenne est apparu en premier sur Mid E-News.

#Occitanie Start-ups !

La start-up occitane T.zic désinfecte vos masques et objets par diodes LED UV

22 Juillet 2020

Fondée en 2016 par Thomas Sechaud et Thomas Zunino, la start-up occitane T.zic, spécialisée dans la désinfection de l’eau par rayonnement ultraviolet, a su s’adapter à la crise du Covid-19 et a lancé en juin dernier l’Uvocare, un boîtier de désinfection de masques et d’objets par diodes LED UV-C destiné aux entreprises. Entretien avec Thomas

L’article La start-up occitane T.zic désinfecte vos masques et objets par diodes LED UV est apparu en premier sur Mid E-News.

previous arrow
next arrow
Slider

Partenaires de la Mêlée

Logo Invest in Andorra
carcassonne agglo
Logo Toulouse Métropole
Slider