Billet d'humeur

Le numérique du Midi

MID e-news | 16 mars 2017

fotolia 42007095 xs

On savait que la création des nouvelles régions était porteuse de problèmes de gouvernance, mais l’on s’attendait moins à voir se multiplier de nouvelles collaborations entre des territoires encore rivaux voici quelques trimestres.

La réalité économique ne tient pas toujours compte des découpages administratifs. Tandis que les régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine prennent forme, on voit monter en puissance un vaste territoire économique qui va de Bordeaux à Montpellier, en passant par Toulouse.
Bien sûr, l’apparition d’une telle entité évoque la liaison entre l’océan Atlantique et le mer Méditerranée, symbolisée par le Canal du Midi et les autres canaux permettant de créer une voie navigable et sûre entre l’Atlantique et la Méditerranée.
Souvent repris, ce parallèle entre l’axe économique Bordeaux-Toulouse-Montpellier permet aussi d’apprécier différemment le temps qui était laissé aux grands travaux pour être menés à terme. Certes, il n’aura fallu qu’une quinzaine d’année pour relier Toulouse à la Méditerranée. En l’occurrence, la première pierre du Canal du Midi a officiellement été posée en 1667, soit voici exactement 350 ans. Cela étant dit, il aura fallu attendre 1857 et l’achèvement de plusieurs liaisons indispensables à la navigation (dont le Canal Latéral à la Garonne) pour que l’on puisse réellement parler du « Canal des Deux-Mers ». Au final, 190 années ont passé entre la pose de la première pierre du Canal du Midi et l’achèvement complet de l’ouvrage reliant l’Atlantique à la Méditerranée.
Depuis, « seulement » 160 ans se sont écoulés. Quant à la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, elle vient juste de fêter ses 15 mois et l’on n’évoque sérieusement l’axe économique Bordeaux-Toulouse-Montpellier que depuis quelques trimestres. Il faut donc s’armer d’un peu de patience, au vu du temps qui a été nécessaire pour créer le Canal des Deux-Mers…

MID e-news

Crédit photo (le Canal des Deux-Mers à Agen) : © Jimjag - Fotolia.com

0 commentaire